cadre cadre cadre
cadre
Presses
Antonio Mafre Le Progrès
 

Spécialiste du répertoire médiéval, Gisela Bellsolà a fondé l’ensemble Saurimonda pour défendre un volet encore inexploré du répertoire ancien. Entre lamentations et lyrisme, elle entraîne le public dans son périple méditerranéen, accostant à Salonique, Sofia, Istanbul, Gérone ou encore à Smyrne. Chacune de ces escales donne l’occasion de découvrir un visage de la tradition séfarade qu’elle nourrie de sa voix sombre et de ses accents douloureux.



Maricarmen Gómez - Goldberg
 

Gisela Bellsolà tiene una de esas voces rotas, dulces y a la vez dramáticas, que aproximan como ninguna la musicalidad del verso. Es la voz de una mujer madura, grave y curtida, con una dicción exquisita y una sobrietad en el modo que permite saborear con profundidad el repertorio que interpreta. Gisela Bellsolà vive siente y sabe lo que canta.



Jacques Polvérino - Courrier de l'ouest
 

C’est une reine magicienne sans autre sujet que notre bonheur, qui par sa voix naturelle inclassable ressuscite les textes les plus rudes et les plus tendres à la fois. La jubilation de ce groupe à faire cette musique est patente. L’écoute attentive, l’amitié qu’à chacun ils se portent, la complicité est somptueusement évidente. La subtilité dans l’ornementation de Gérard Méloux (oud), la flamme de Michel Maldonado (vièle à archer), la science universelle et bienveillante d’Emmanuel Bonnardot (voix, rebec, cistre) permettent les recherches et les harmoniques les plus raffinées…



J.M. Hernàndez Ripoll - Avui
 

Tot passa per la musicalitat de la seva veu, una veu forta i potent que puja i baixa quan el poema ho demana…



El Pais
 

Espléndida Gisela Bellsolà en su recreación del bellísimo Cant de la Sibil.la…



Reviews- Early Music Round-Up
 

Whose extrordinary voice makes this a truly memorable performance...



Ferran Riera - El Observador
 

Hay que destacar el trabajo de Miquel Maldonado, experto músico…



Luca Sabbatini - L’éveil culturel
 

L’origine du Chant de la Sibylle se perd dans la nuit des temps… L’ensemble Obsidienne (voix pures et directes) et l’extraordinaire chanteuse catalane Gisela Bellsolà en proposent ici la version traditionnelle de l’église de Barcelone…



Charles Greiveldinger-Winling L’Indépendant
 

Difficile de dire si Gisela Bellsolà est sur les terres du chant ou de la poésie. Peut-être est-ce tout simplement avec elle la même terre... Il y règne la délicatesse et le raffinement...



Jacques Quéralt
 

Il y a ce que Gisela chante : des textes bien choisis, généreux qui poussent la voix jusqu’à d’insoupçonnés retranchements… Il y a sa manière : musique, fusion, effusion, tout est note, volume, sacré, hauteur harmonique. Et tout cela circule d’elle aux musiciens, des musiciens à elle. Ici nous n’avons pas à faire à une artiste accompagnée mais à une compagnie musicale, où chacun joue de sa couleur et participe à l’écriture de ce "voyage bienheureux" d’un soir en pays de haute intensité émotionnelle…




cadre
cadre cadre cadre

Valid XHTML 1.0 Transitional

Navigateurs compatibles : Safari 3 et plus, Chrome 5, Firefox 3, Opera 10 et Internet Explorer 7 et plus.
Certaines pages néccessitent le plugin Adobe Flash .
Taille d'affichage : 1024 x 768 pixels

© 2010 - Compatibilité - pasvu-paspris - contact : webmaster - Statut juridique - Administration