cadre cadre cadre
cadre


Créations

Tot Caminant

Gisela Bellsolà  chant
Monique Bellsolà  récit
Michel Maldonado  contrebasse et vièle d'arc
Gérard Méloux  guitares et mandoles
David Codina-Bosch  accordéon
Florence Jacquemart  flûtes et cornemuse
Thierry Gomar  percussions

Lumière Miluc Blanc

Première femme poète du Roussillon, Simona Gay (1898-1969) s‘est éteinte sans avoir pu publier ce qu’elle considérait comme sa grande œuvre, le recueil de prières et de chants traditionnels que son frère, le poète et écrivain Josep-Sebastià Pons (1886-1962), lui avait suggéré d’appeler "Folklore intime du Roussillon".

Elle entreprit de recueillir ces textes, parcourant les chemins des Aspres, de Boule d'Amont à Ille-sur-Têt en passant par Corbère, allant à la rencontre des personnes les plus âgées, faisant appel à leur mémoire pour réveiller les vieux souvenirs d'enfance.

Plus tard, elle reprit les mêmes chemins mais, cette fois, avec un magnétophone, pour enregistrer ces chanteuses aux voix fragiles. Elle les photographia aussi, décrivit leur apparence, leur caractère, leur façon de chanter, les maisons qu'elles habitaient, leur village... Cette abondante moisson de documents sonores, visuels, de descriptions détaillées, constitue un corpus extrêmement précieux. Elle nous a laissé son témoignage dans un recueil où elle fait part de ses émotions à l'écoute de ce passé qui a fait notre culture, notre âme catalane.

C'est avec la volonté de faire connaître ce merveilleux travail de Simona Gay que nous avons créé ce spectacle. On y entend successivement les mots de Simona Gay pour nous décrire ses rencontres et les chansons populaires qu'elle a répertoriées entre 1930 et 1967. 

Ces chansons simples et chaleureuses qui nous invitent à danser quelquefois, nous parlent surtout d'amour mais aussi de politique, de la guerre, de la mer bien sûr... Elles croisent les chansons languedociennes, reprennent parfois les drames du romancero espagnol et possèdent un étrange charme.

“Enmig de l'espessor dels boscos, que poc a poc, s'apoderen de tota la muntanya, s'han emmudit les veus fresques que cantaven les cançons populars. No sé me desprendre d'aquest país aspros, on son a l'aguait d'un passat que s'esborra i que en mi senti viure.”  (
Simona Gay) 
"Je ne saurais me défaire de ce pays âpre où je suis à l'affût d'un passé qui s'efface et qui pourtant vit encore en moi. Dans l'épaisseur des bois qui, peu à peu, envahissent la montagne, elles se sont tues toutes ces voix fraîches qui chantaient les chants populaires." (Traduction Monique Bellsolà).

 

Avec le concours de la Préfecture de région du Languedoc-Roussillon, -Direction régionale des affaires culturelles- et de la Région Languedoc-Roussillon.

 

cadre
cadre cadre cadre

Valid XHTML 1.0 Transitional

Navigateurs compatibles : Safari 3 et plus, Chrome 5, Firefox 3, Opera 10 et Internet Explorer 7 et plus.
Certaines pages néccessitent le plugin Adobe Flash .
Taille d'affichage : 1024 x 768 pixels

© 2010 - Compatibilité - pasvu-paspris - contact : webmaster - Statut juridique - Administration